ANALYSE CRITIQUE DE

"Un pas de trop"

sur la lune !

Un peu de lumière ne fait pas de mal  !

Suite de [l'analyse critique de] l'analyse critique des missions APOLLO.

Empreinte ( photo NASA )

L'empreinte du pied de Neil ARMSTRONG sur la lune

Note: cette image est, pour une raison inconnue, inversée par rapport au fichier original.


Numéro de référence de la photo: AS11-40-5878
Type de pellicule: 70mm couleur (Kodak Ektachrome SO168-160ASA)
Date de la photo: 21 Juillet 1969 (vers 03:55 TU)
Titre officiel: Close-up view of astronauts footprint in lunar soil (gros plan d'une trace de pas d'astronaute sur le sol lunaire)
Description officielle: Vue en gros plan d'une trace de pas d'un astronaute sur le sol lunaire, photographiée avec une caméra de surface lunaire de 70mm pendant les activités de la sortie extra-véhiculaire d'Apollo 11.
Fichier en haute définition: ?

Contexte: Neil Armstrong ayant terminé la première série de photo, il laisse la caméra pour se préparer à sa collecte d'échantillons. Buzz Aldrin prend la caméra une dizaine de minutes plus tard. Il fit alors, avec précaution, cette empreinte sur une surface intacte pour la photographier. Il prit cinq photos (5876 pour le sol intact, puis 5877 et 5878 pour l'empreinte, 5879 pour un petit rocher juste à côté de l'empreinte, 5880 pour une de ses bottes). Ces photos étaient destinées a être étudiées par les experts en mécanique du sol.

Voici un extrait de l'image haute-définition de la photo 5877, qui fut prise plus près que la 5878, mais dont la mise au point est moins bien faite.


J'aurais pu obtenir le même genre d'empreinte sur la terre en marchant dans une terre argileuse mais surement pas sur la lune ou alors SCOOP du siècle , il y a de l'eau sur la lune sous forme liquide ! [Vous pouvez constater avec moi, grâce à ce scan à haute définition que cela n'a rien à voir avec une terre argileuse.]

Regardez bien , les rainures de la semelle sont parfaitement visibles et restent en forme une fois le pied retiré. Le sol autour de l'empreinte n'a pourtant pas vraiment l'air d'être fait de poussieres aussi fines que de la farine [Avec ce scan, on voit, au contraire que c'est bien le cas.].

Certaines rainures disloquées ne se sont même pas éffondrées comme on aurait pu s'y attendre si elles avaient été constituées par de la poussière de roche sèche. Regardez bien la dernière rainure en haut de l'empreinte , elle s'est brisée et elle est retombée sur l'autre morceau sans s'effondrer [Ce qui est normal, car la poussière a été compressée par la botte et donc l'amalgame est plus solide, surtout avec une gravité de 1/6ème de celle de la Terre].

Superposition de deux blocs !

Et que penser de la profondeur de l'empreinte car sur la lune , un astronaute ne pèse qu'un sixième de son poids terrestre .

Comme expliqué dans le contexte de la photo, Buzz Aldrin a fait exprès de bien appuyer pour obtenir une belle empreinte à photographier.

Moi qui m'attendait à une empreinte de même nature que celle que l'on peut laisser dans de la poussière de roche sèche... je dois dire que je trouve cette photo pour le moins surprenante. Elle est en parfaite contradiction avec ce qu'on connait pour l'instant du sol de la lune et cela ne semble pas choquer grand monde.

Bon. Très bien. Maintenant, relisez le contexte de cette photo et réfléchissez un peu. Comment "on" a fait pour acquérir des connaissances sur le sol lunaire ?

Réponse: en y envoyant des sondes automatiques (sondes Surveyor et Luna) et des hommes (Apollo) et en effectuant des photos et des prises d'échantillons. Il n'existe aucune autre source d'information sur le sol lunaire. Donc "ce qu'on connait pour l'instant du sol de la lune" est directement issue de l'analyse des échantillons et de l'analyse des photos prises sur la Lune (et donc de la photo qui nous occupe).

Et pourtant: "[Cette photo] est en parfaite contradiction avec ce qu'on connait pour l'instant du sol de la lune". Là, il faudra que Philippe nous explique plus en détail son argumentation... Comment un élément qui permet une découverte peut-il être en contradiction avec cette même découverte ?

Voir la suite de l'enquête - Envoyez moi vos réactions !


Retour à l'accueilLes dossiers spéciaux